Développement Durable & RSE

La notion de Développement Durable 

  • Depuis les années 1970, la planète fonctionne en sur-régime avec une utilisation abusive des énergies fossiles pour répondre aux besoins industriels et économiques sans cesse croissants sur les continents de la planète.​
  •  Les Nations-Unies n’ont de cesse de tirer la sonnette d’alarme avec l’instauration de plusieurs conférences internationales organisées autour de l’épineuse question de la préservation de l’environnement et des enjeux climatiques.
  • Le rapport de Bruntland, publié en 1987 fait apparaitre pour la première fois dans ses lignes, la notion de Développement Durable fondé sur le principe « d’un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». ​
  • Les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) donnent la marche à suivre pour parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous. Les ODD ont été conçus pour répondre plus efficacement et de manière plus inclusive aux défis auxquels le monde est confronté. Ils abordent les questions clés qui concourent à l’émergence des pays, au bien être des populations, tout en mettant également en lumière les préoccupations environnementales et climatiques qui menacent notre planète.

La RSE et ses principes fondamentaux 

Il n’existe pas de définition type à la Responsabilité Sociétale qui peut toutefois se définir comme étant « Un principe de gestion managériale qui désigne l’engagement volontaire des entreprises à intégrer les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leurs interactions avec les parties prenantes ». ​

Au fil du temps, RSE et Développement Durable s’abordent sous le prisme de la durabilité marquée par la mise en place d’une démarche structurée et cohérente qui jugule objectifs de croissance et contribution vertueuse à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable.

La RSE  et le Développement Durable deviennent progressivement de véritable leviers de croissance pour les entreprises dans le monde.

La norme ISO 26000, élaborée en 2010 par un groupe de plus de 500 experts a pour objectif de définir les lignes directrices de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE).​

Elle évalue l’engagement des organisations en faveur du Développement Durable ainsi que leurs performances globales. ​

Elle repose sur 7 questions centrales, 36 domaines d’actions, 169 cibles et 300 attentes et actions associées

Cette norme poursuit quatre objectifs principaux

Assurer une transition vers un modèle économique durable prenant en compte les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance ; 

Mieux répondre aux attentes des parties prenantes internes et externes ; 

Respecter la réglementation internationale, nationale et sectorielle pour garantir la conformité des processus opérationnels et réduire les externalités négatives sur l’homme et l’environnement ;

Et enfin, mener les activités de l’entreprise avec vertu, transparence et éthique pour prévenir les controverses.

La norme ISO 26000, définit des lignes directrices relatives aux sept principes de responsabilité sociétale : ​

  • La Redevabilité
  • la Transparence
  •  le Comportement éthique 
  • la Reconnaissance des intérêts des parties prenantes
  • le Respect du principe de légalité
  • la Prise en compte des normes internationales de comportement 

Autres standards internationaux clés

Afin de renforcer la précision des démarches RSE et des rapports de durabilité émis, plusieurs autres normes et standards sont utilisés:​

  • Pacte mondial des Nations Unies : la plus vaste initiative mondiale de durabilité engageant les entreprises sur une base volontaire dans le monde. Il est fondé sur 10 principes regroupés en 4 thèmes principaux.

Catégories